National Hub Algeria

Dr. Samir Grimes est Maître de Conférences à l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences de la Mer et de l’Aménagement du Littoral (ENSSMAL-Alger). Il est enseignant chercheur depuis 1994 et responsable de l’équipe de recherche « Interactions Milieu – Biodiversité marine–IMBM » de l’ENSSMAL. Il est également le coordinateur national de la base de données sur la biodiversité marine de l’Algérie. Samir Grimes est le Hub national de l’initiative westmed et participe au projet Bluemed. Titulaire d’un doctorat d’Etat en Environnement Marin et auteur de nombreuses publications internationales et ouvrages collectifs, Dr. Grimes est également expert auprès du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP) depuis 2002. Ecologiste marin à la base, Dr. Grimes a élargit son champs d’intérêt pour le porter aux aires marines protégées, la Gestion intégrée des zones côtières, l’économie bleue et la planification de l’espace maritime, les évaluations environnementales stratégiques et les espèces introduites. Membre de plusieurs conseils scientifiques au niveau international,  notamment du Réseau Méditerranéen de l’Environnement et des Changements Climatiques et des Universités de la Mer d’Alboran.

il a été entre 2014 et 2016 détaché au Ministère chargé de l’Environnement et été Conseiller de deux ministres, directeur en charge durant cette période des dossier relatifs à la biodiversité, aux zones côtières et au changement climatique.

Dr. Samir Grimes a été représentant du groupe Arabe-Afrique au bureau du Comité Océanographique International  (COI) de l’UNESCO et a pris part à de nombreuses conférences internationales, notamment aux Conférences des Parties (COP) sur les changements climatiques de Lima (2014), de Paris (2015) et de Marrakech (2016) ainsi qu’aux COP de la Convention de Barcelone. Entre 2016 et 2019, Samir Grimes a fait partie d’e nombreux groupes d’experts et de travail dans le cadre des programmes de l’UE et de l’UpM sur l’économie bleue et la planification de l’espace maritime, de l’UNEP/MAP sur la GIZC et l’IMAP.

Samir Bachouche est un chercheur en écosystèmes marins et Directeur de la Division de la recherche sur les écosystèmes aquatiques au niveau du Centre National de Recherche et du Développement de la Pêche et de l’Aquaculture (CNRDPA). Titulaire d’un magister en sciences de l’environnement et d’un Doctorat en Sciences de la Mer, obtenu à l’Ecole National Supérieure des Sciences de la Mer et d’Aménagement du Littoral.

Son domaine de recherche principal porte sur la planification, la gestion côtière et l’impact du milieu marin et les changements connexes sur les espèces et les écosystèmes marins. Impliqué dans divers campagnes océanographiques sur les eaux algériennes et la mer du Nord depuis 2011, M. BACHOUCHE a consacré plus de 9 ans à la recherche océanographique et halieutique. Son travail vise à révéler les interactions environnement-ressources marines et écosystèmes en proposant des plans de gestion pour les autorités.

Il est en contact direct avec diverses parties prenantes, tant au niveau local et régional. Il est un point focal du programme d’acidification des océans avec le Centre de Coordination Internationale (OA-ICC) et l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) avec le Réseau mondial d’observation de l’acidification des océans (GOA-ON) depuis 2016. Également membre fondateur et membre du Comité de pilotage du «Réseau Africain d’Acidification des Océans». Il est un partenaire actif dans plusieurs projets, notamment en lien avec la Planification Spatiale Marine, GIZC et Économie Bleue, et membre dans divers comités nationales en relation avec les politiques maritimes et côtières.