Posts

westmed cluster alliance logo

The WestMED Maritime Cluster Alliance helps pave the way for establishing a Mauritanian Maritime Cluster

In the framework of the activities of the WestMED Maritime Clusters Alliance, and thanks to the organization of the WestMED Mauritanian National Coordinator and National Hub, the first event aimed at the establishment of a Maritime Cluster in Mauritania, has shown the importance of such a process in the growth and consolidation of local ecosystems for the Blue Economy and beyond.

Taking inspiration from the good practices from Tunisia, with its CMT (Cluster Maritime Tunisien), the participation of the Secretary General of the Union of Arab Maghreb and the President of the Central African Francophone Maritime Cluster (together with the main European networks of maritime clusters – ENMC, ECA), well represents the significance of a joint undertaking of the same challenge at regional level.

Countries where this process is at its early stage, find a strong support in this common effort and the requests expressed by the Mauritanian actors, during the networking session, have clearly underlined the need for support: institutional anchoring, sustainable model for clusters establishment and development, financial resources to encourage research &i nnovation, progressive inclusion of local ecosystems in European supply chains (towards Euro-Mediterranean ones).

The WestMED Maritime Clusters Alliance, through its inclusive activities, is going to ensure and facilitate suitable answers to this capacity building demand, within South-South and also North-South through actions/partnerships/projects.

The next event related to this topic, during event during the SEAFUTURE 2021, will mark another step of this ongoing process, in the same direction.

More information
Download the background information and agenda of the workshop here

screenshot of Algerian press service website with news article

Pêche et aquaculture: près de 2400 diplômés du secteur pour l’année scolaire 2020-2021

Source: www.aps.dz 

ALGER – Le nombre de diplômés des instituts et des écoles de formation relevant du secteur de la Pêche et des Productions halieutiques s’est élevé à 2360 étudiants au titre de l’année scolaire 2020-2021, indique samedi un communiqué de la tutelle.

En dépit de la conjoncture sanitaire particulière que traverse le pays, en raison de la propagation de la pandémie de Corona, les instituts et les écoles du secteur ont pu assurer la formation de plus de 10.000 étudiants, dont plus de 2360 diplômés dans les spécialités en lien avec la pêche et l’aquaculture, a précisé la même source.

Read more on the website of aps.dz

screenshot lexpression news website - article on illegal fishinglgeria

FAO: l’Algérie intensifie la lutte contre la pêche illicite

Source Le expression.dz

L’Algérie intensifie la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, en œuvrant à assurer des inspections en mer dans l’ensemble de la région méditerranéenne en partenariat avec l’Agence européenne de contrôle des pêches (AECP), a indiqué l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur son site web.

Dans le cadre des activités de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM), l’Algérie œuvre en partenariat avec l’AECP et les inspecteurs de l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Libye, le Monténégro, la Tunisie et l’Ukraine afin d’assurer des inspections en mer consistantes dans l’ensemble de la région, fait savoir la même source.

En lire plus sur le site le expression.dz

 

screenshot econostrum website with article on clusters

Les start-up et les transfers de technologie, nouveau souffle pour les clusters méditerranéens

Source: Econostrum

Arrivés voici une vingtaine d’années dans les pays méditerranéens, avec comme pionniers les incubateurs d’El Ghazala (Tunisie), Berytech (Liban) et Casablanca Technopark (Maroc), les écosystèmes d’innovation se sont rapidement développés dans ces régions. Les parcs technologiques (souvent baptisés technoparks) ou clusters (grappe d’entreprises en français), spécialisés dans des secteurs précis, sont venus compléter le maillage en mutualisant les compétences entre entreprises du même secteur d’activité ou de la même filière.

En lire plus

event announcement poster with a 3 p[eople working on a project proposal of people

Effective Project Proposal Development for EU Funding | 29 june 2021 | Online

This pilot training session is aimed at Blue Economy stakeholders in the Southern Mediterranean who are interested in acquiring basic knowledge and skills for EU project proposal development.

The training will include sessions on the logical framework approach, do’s and don’ts in the preparation of these type of projects, consortium building, as well as concrete examples of on-going blue economy related projects counting with a presence of Southern Mediterranean partners.

The agenda wil be available soon

The registration link will be available soon. If interested and you would like to be notified – please contact us

screenshot financial afrik with ship in port

Mauritanie-Algérie : ouverture d’une ligne maritime stratégique pour l’export

Source: Financial Afrik

La Mauritanie et l’Algérie ont procédé lundi 12 avril au port d’Alger, à l’ouverture officielle d’une nouvelle ligne maritime entre Alger et Nouakchott. Ce premier axe maritime  est destiné essentiellement à faciliter  l’export des produits algériens vers la Mauritanie, mais également en Afrique.

D’après la fiche technique, ce trajet est géré par la société « Anisfer Line » spécialisée dans le transport maritime. L’entreprise organise tous les 20 jours un nouveau voyage sur cette ligne pour exporter divers produits algériens vers la Mauritanie ainsi que vers les autres pays africains voisins. Cette nouvelle route, indique-t-on, réduira le délai d’exportation vers la Mauritanie à cinq  jours.

S’exprimant à cette occasion, le directeur général de la société, Mustapha Hamadou, a  mentionné que l’ouverture de cette ligne maritime constitue la première ligne directe vers l’Afrique. Elle permettra, souligne le responsable, à l’Algérie d’exporter ses différents produits vers le continent africain dans un délai record.

En lire plus
visitez la page Web Financial Afrik

 

 

screenshot article on algerian-italian fisheries partnership

Algerian-Italian fisheries partnership | نحو شراكة جزائرية ايطالية في مجال الصيد البحري

نحو شراكة جزائرية ايطالية في مجال الصيد البحري

إستقبل السيد سيد أحمد فروخي، وزير الصيد البحري و المنتجات الصيدية، يوم الاثنين 08 مارس 2021 ، سعادة سفير ايطاليا بالجزائر السيد جيوفاني بوقلياز، بمقر الوزارة

وسمح اللقاء باستعراض سبل تطوير التعاون و الشراكة ما بين البلدين في ثلاثة مجالات، تخص كل من صيانة و بناء سفن الصيد البحري، صناعة تربية المائيات و تسمين التونة الحمراء

كما إتفق الطرفان على تنظيم لقاءات عبر تقنية التحاضر المرئي عن بعد ما بين المهنيين و مجهزي السفن الجزائريين و الايطاليين، لتطوير مشاريع شراكة و استثمارات اقتصادية في عدة مجالات ذات الاهتمام المشترك

المشترك

Meeting between Mr. Ahmed Ferroukhi, Minister of fisheries, and Mr the Ambassador of Italy in Algeria, Mr. Giovanni Bouklyaz. The meeting allowed a review of ways to develop cooperation and partnership between the two countries in three areas, related to each of the maintenance and construction of fishing vessels, the aquaculture industry and red tuna fattening. The two parties also agreed to organize a virtual meeting between Algerian and Italian professionals and ship suppliers to develop partnership projects and economic investments in several areas of common interest.

 

 

Samir Grimes

El Watan publication – edition economie: interview avec Samir Grimes (Hub National OuestMED Algérie)/pêche et l’aquaculture

Source: ElWatan.com
Article complet: Samir Grimes. Expert en environnement et développement durable : «Revoir les mécanismes de soutien au développement de la pêche et de l’aquaculture»

 

Pourquoi le secteur de la pêche tarde à se développer et à contribuer à la croissance économique dans un pays qui compte 1600 km de côté et où le poisson reste inaccessible pour les consommateurs ?

La production halieutique nationale se situait entre 2001 et 2009 entre 130 000 et 145 000 avec une année exceptionnelle en 2006 où l’on a frôlé les 160 000 tonnes. Cette production s’est stabilisée de 2001 à 2019 autour de 100 000 tonnes avec un ratio moyen de consommation des produits de la pêche oscillant entre 4,5 et 5 kg/habitant/an, encore loin des standards de l’OMS. Durant cette même période, le nombre de navires de pêche a plus que doublé passant de 2500 unités à près de 5800 unités, dont 62% fonctionnelles.

Cela nous interpelle sur le fait que les efforts fournis par les pouvoirs publics pour améliorer les conditions des pêcheurs et augmenter les capacités de pêche n’ont pas été suivis par une amélioration de la production et de la consommation. Un faisceau de raisons expliquant cela, d’abord il existerait des quantités qui pourraient être appréciables, notamment de la pêche «dite» de plaisance et des débarquements qui sont faits par les petits métiers sur des plages d’échouages non comptabilisées.

Ensuite, la population algérienne a augmenté et la demande nationale en produits de la mer a «explosé» dans certaines wilayas, notamment de l’intérieur. La région de Bordj Bou Arréridj-Sétif, par exemple, est devenue en l’espace de quelques années un hub pour la commercialisation des produits de la pêche. Par ailleurs, la pollution, y compris par les macro déchets, même localisée, contribue directement à la réduction des prises, ce problème ne doit pas être occulté. Tout comme, on ne doit pas occulter la surexploitation de certains stocks et certaines zones de pêche, cela est lié principalement à la concentration de l’effort de pêche au niveau des régions côtières. L’utilisation de techniques et d’engins de pêche non conventionnels ont également contribué à affaiblir les stocks exploitables.

La situation de la pêcherie algérienne est également liée la gouvernance maritime. Il faut savoir que le secteur de la pêche ne gère pas les ports de pêche, ce qui constitue, de mon point de vue, un problème fonctionnel, de même que la concentration des investissements jusqu’ici, sur le cœur de l’activité, soit la production/exploitation sans avoir une véritable approche de «chaînes de valeurs» a fait que les autres forces motrices de l’activité ont été négligées en termes d’investissements. Je pense en particulier à la réparation et à la construction navale, aux intrants, comme les engins de pêche, mais également aux circuits de commercialisation et aux questions liées au contrôle qualité et assurance qualité.

Enfin, le système de subvention tel qu’il a été mis en œuvre a montré son caractère «toxique» pour le développement de l’activité. Il est donc essentiel de revoir les mécanismes de soutien au développement de la pêche et de l’aquaculture en Algérie qui doivent être adaptés en considérant l’innovation et la durabilité comme éléments moteurs. On devrait s’attendre à une amélioration de la gouvernance de la pêche si le Plan d’aménagement et de gestion de la pêche algérienne est mis en œuvre de manière intégrale et intégrée.

En lire plus

mapped world image

Take part in the Seabed 2030 survey – closes end of April 2021

Source: NLA International on behalf of Seabed 2030

Last year NLA International Ltd working on behalf of Seabed 2030, launched an online survey to find out more about the status and potential of mapping the ocean floor. The survey collected views from across all interested sectors to help us better understand issues such as:

  • Why stakeholders feel it is important to map the seabed.
  • How interested parties are estimating the environmental, social and economic value of seabed mapping.
  • Where are the most urgent priorities for seabed mapping.

All of this will help us to corroborate – or challenge – existing thinking, and hopefully identify any areas of the seabed that may benefit from a more joined-up / collaborative approach.

We have been really delighted with the responses thus far – we have received nearly 470 detailed responses to date – and are currently hard at work analysing the initial findings.

However, it is not too late to have your say! We will be keeping the survey open until the end of April, and we would be very grateful if you could contribute your views.

To access the survey, please click here.

More information

Read the article: Marine Geospatial Data: the Cornerstone of the Blue Eonomy

Read more about the seabed 2030 Initiuative:  100% of Ocean Floor mapped by 2030

screenshot factsheet renewed partnership

A new agenda for the Mediterranean: the Council approves conclusions on a renewed partnership with the Southern Neighbourhood

Press release:  Council of the EU

The Council approved conclusions affirming the EU’s determination to renew and strengthen its strategic partnership with its Southern Neighbourhood. The objective is to address common challenges, take advantage of shared opportunities and unlock the region’s economic potential for the benefit of its people.

Spurring sustainable long-term socio-economic recovery and job creation in the Southern Neighbourhood is a key shared priority and the innovative cornerstone of the new Agenda for the Mediterranean. Working together, the EU and its Southern Neighbourhood partners can turn climate and environmental challenges, and digital transformation, into major opportunities for sustainable development, contributing to a just and inclusive green transition. The EU will use all its available instruments, including the NDICI-Global Europe and the European Fund for Sustainable Development plus (EFSD+), and engage with financial institutions to achieve this objective, paying particular attention to the human dimension and opportunities for young people.

Good governance, the promotion and protection of human rights and fundamental freedoms, democratic institutions and the rule of law are also considered to be essential for long-term stability, security and sustainable development in the region. The EU will step up its engagement on these issues, and renew its efforts on conflict prevention and resolution, as well as on cooperation on security, migration and the preparedness and response capacities of healthcare systems.

The EU intends to strengthen the political dialogue across the Mediterranean by setting up annual meetings of EU member states’ and Southern Neighbourhood partners’ foreign ministers to review progress in the implementation of the new Agenda for the Mediterranean.

Read more on the EU Councils press release webpage