Articles

L’initiative OuestMED se déplace à Euromaritime 2020

L’équipe du hub national France a organisé un événement national le 05 février lors du salon Euromaritime à Marseille, en collaboration avec les Énergies de la Mer.

Outre l’événement national, le hub national a assuré une présence du 04 au 06 février  sur le  salon avec un stand dédié. Cela fut l’occasion d’échanger sur l’initiative et le rôle du mécanisme d’assistance dont le réseau des hubs nationaux avec de nombreux visiteurs du salon, dont M. Robin, Secrétaire général de la Mer, le vice-amiral d’escadre Isnard, préfet maritime de la Méditerranée, M. Vittel, vice-président de la région Sud lors de l’ouverture du salon.

Visite des autorités nationales et régionales du stand lors de l’ouverture – Crédit EDM©Elise Martinez

Cet événement national a permis

  • Au hub national de présenter
    1. son action et l’offre de soutien via le mécanisme d’assistance notamment dans l’identification, le montage de projets issus des  évènements organisés  par le mécanisme en tirant profit des opportunités de financement notamment européennes.
    2. Les nouvelles opportunités de financement ouvertes en 2020 pouvant soutenir l’initiative
  • A un panel de différentes institutions et de porteurs de projet, leur action en matière de coopération sur les thématiques de l’économie bleue que ce soit sur la planification des espaces maritimes (Plan Bleu), les aires marines protégées (WWF France), financement de l’innovation (Projets H2020 Neptune et Galatea),  la formation (UBO projet HOMERe labellisé par l’UpM, l’accompagnement à l’emploi (La Touline) ou le transport maritime propre (CIELI – Université de Gênes) avec le projet Interreg France Italie TDI RETE-GNL.

Cet événement fut également l’occasion avec la participation interactive des hubs italien (Léonardo Manzari) et algérien (Samir Grimes) du mécanisme d’assistance de souligner la coopération entre les Etats engagés de l’initiative OuestMED afin de répondre à ses enjeux et priorités avec des réponses régionales ou nationales.

Les membres du mécanisme d’assistance – Crédit EDM © Elise Martinez

Ci après les liens pour accéder aux différentes présentations

OuestMED France et l’innovation dans le domaine clé de la protection et la restauration du milieu marin

L’équipe du Hub national France a organisé avec le soutien de la Région Occitanie un atelier national à la Maison régionale de la mer, à Sète le 2 décembre 2019. Cette première rencontre OuestMED France a été ouverte par M. André LUBRANO, Conseiller régional et Président du Centre d’étude pour la promotion des activités lagunaires et maritimes (Cépralmar).

André LUBRANO ouvre le premier atelier national OuestMED France

André LUBRANO ouvre le premier atelier national OuestMED France

Cet événement a permis au hub national de présenter son action  et l’offre de soutien via le mécanisme d’assistance, notamment dans l’identification et le montage de projets issues des conférences des parties prenantes d’Alger en décembre 2018 et de Palerme en mai 2019, tout en tirant profit des opportunités de financement notamment européennes. L’équipe a également présenté les nouvelles opportunités de financement ouvertes en 2020 pouvant soutenir l’initiative.

Colin Ruel et Frédérick Herpers présentent l'initiative OuestMED

Colin Ruel et Frédérick Herpers présentent l’initiative OuestMED

Plusieurs porteurs de projets et d’initiatives méditerranéennes ont ensuite pris la parole pour  illustrer, de manière très concrète et opérationnelle, l’apport de l’innovation en matière de protection de l’environnement répondant ainsi localement aux objectifs de l’Initiative OuestMED.

Pierre-Yves Hardy du WWF est venu présenter Pharos4MPAs, dont l’objectif est l’amélioration de l’efficacité de la gestion et l’harmonisation des pratiques du réseau des AMP méditerranéennes. Patricia Ricard, de l’Institut Paul Ricard, a ensuite exposé un projet d’Aquaculture multitrophique intégrée. Thierry Laugier est revenu sur Holosud, un projet de création d’une écloserie/nurserie d’holothurie et de test de l’élevage sous les tables ostréicoles, dont l’IFREMER est partie prenante. Sylvain Blouet a présenté le projet Récif’lab dont l’objectif est la restauration écologique des infrastructures fonctionnelles du littoral agathois et de sa biodiversité. Gilles Lecaillon d’Ecoean a décrypté les initiatives de repeuplement marin BioRestore® et de nurseries artificielles BioHut®. Enfin, Sébastien Thorin de Creocean a clôturé ces présentations avec un Guide pour la réduction des impacts environnementaux dans le cadre des projets d’aménagement en mer.

En présence des coordinateurs nationaux de l’initiative (le Secrétariat général de la Mer et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères), cette rencontre a été également l’occasion d’échanger sur les opportunités de coopération nationales et en Méditerranée occidentale, ainsi que sur les enjeux de la thématique et les challenges du montage de projet.

L’après-midi a été consacrée à la visite de la station d’Ifremer à Palavas les Flots, impliquée dans l’effort de recherche et de développement en pisciculture marine, en partenariat avec de nombreuses structures nationales et européennes. Les principales thématiques de recherche concernent la génétique, la physiologie de la reproduction, l’immuno-pathologie et la technologie des systèmes d’élevage utilisant la recirculation de l’eau. Les objectifs sont le bien être du poisson, la sécurité du consommateur et le respect de l’environnement.

Une assistance de qualité pour ce premier atelier national OuestMED

Une assistance de qualité pour ce premier atelier national OuestMED

 

Les présentations sont disponibles ici et aux liens ci-dessous:

 

Projet BRIDGES – présentation des planeurs sous-marins Deep Explorer et Ultradeep Explorer

Le projet H2020 BRIDGES s’est officiellement clôturé après quatre années par la présentation publique le 28 Août 2019 à Cassis (France) des planeurs sous-marins Deep Explorer et Ultradeep Explorer.

Ces deux prototypes sont des plateformes d’exploration sous-marines adaptées aux défis de la recherche marine de demain et des besoins de l’économie bleue.

A cette occasion, le Hub national France était représenté afin d’évoquer les suites de cet ambitieux projet avec les différents partenaires français associés  Alseamar et l’ENSTA-Paristech/Armines, notamment en Méditerranée.

Pour plus d’information contacter france@westmed-initiative.eu

Plus d’information sur le projet BRIDGES ici.

Le Hub national France à la journée d’information du 4ème appel à projets Interreg Maritime Italie-France

Le Hub national France a participé à la journée d’information du 4ème appel à projets Interreg Maritime Italie-France organisée à Toulon (France) le 8 mars 2019.

Deux axes principaux seront ouverts pour soumettre des projets collaboratifs au plus tard le 11 juin 2019 à 18h00. Le budget global est de 13 millions d’euros.

Axe 1: Promotion de la compétitivité des entreprises dans les secteurs prioritaires transfrontaliers

Volet 1: Projets d’acquisition de services par de nouvelles entreprises: 3,4 M €

Volet 2: Projets d’acquisition de services par des entreprises existantes: 5,2 M €

Axe 3: Améliorer l’accessibilité des territoires et la pérennité des activités portuaires

Volet 1: projets visant à créer un service TIC intelligent pour la mobilité intermodale et transfrontalière des passagers 2,2 millions €

Volet 2: Projets visant à la création d’un observatoire transfrontalier du contrôle de la qualité de l’air dans les ports 2,2M €

Les domaines prioritaires:

  • Plaisance – chantier naval
  • Tourisme innovant et durable
  • Biotechnologies « bleues et vertes »
  • Energies renouvelables « bleues et vertes »

L’appel à projets est disponible ici.

Le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée

Fruit d’une initiative du Président de la République, le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée, se tiendra à Marseille les 23 et 24 juin 2019.

Au terme d’un exercice inédit de consultation de la société civile méditerranéenne, il a pour ambition de relancer la dynamique de coopération en Méditerranée occidentale par la mise en œuvre de projets concrets en faveur du développement humain, économique et durable dans la région.

 

Le Sommet des deux rives s’inscrit dans le cadre du Dialogue 5+5 Méditerranée qui réunit cinq États de la rive sud de la Méditerranée (la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye) et cinq États de la rive nord (le Portugal, l’Espagne, la France, l’Italie et Malte). L’Union européenne, l’Allemagne, mais aussi les organisations pan-méditerranéennes et les principales organisations économiques internationales présentes dans la région sont associés à cette initiative.

 

Une mobilisation inédite de la société civile de la Méditerranée occidentale

Le Sommet des deux rives repose sur la conviction que la société civile doit être pleinement associée à la définition d’un nouvel agenda positif pour la Méditerranée.

Pendant trois mois (d’avril à juin), la société civile de la Méditerranée occidentale des deux rives, en particulier les jeunes, les acteurs économiques, sociaux, scientifiques et culturels travailleront ensemble pour faire émerger des solutions concrètes pour la région. L’ensemble de ces réflexions et propositions d’initiatives sera partagé avec les chefs d’État et de gouvernement lors du Sommet à Marseille pour déterminer celles qui seront mises en œuvre de façon prioritaire.

Ces initiatives peuvent être de plusieurs sortes : totalement nouvelles, au stade de l’élaboration technique, nécessitant un financement, ou déjà existantes mais méritant d’être relancées. Elles peuvent prendre plusieurs formes : actions collectives, projets concrets, suggestions de politiques publiques communes, concepts communs, institutions à créer, appellations méditerranéennes, régulations, etc. Elles doivent avoir un caractère régional ou multilatéral.

 

« Les Cent » : cent personnalités qualifiées issues de la société civile en/de la Méditerranée occidentale

Chaque État du dialogue 5+5 a suggéré dix personnalités issues de la société civile, l’une d’entre elles dans chaque pays est désignée chef de file. Il s’agit de Madame Patricia Ricard pour la France.

Les chefs de file sont réunis en un comité de pilotage dont les travaux sont coordonnés par la cheffe de file tunisienne, Ouided Bouchamaoui.

Ces personnalités qualifiées sont appelées « les Cent ». Ils participent à l’ensemble des forums préparatoires thématiques dans une optique de restitution des débats et de recensement des idées et des projets. Ils se réuniront les 11 et 12 juin à Tunis pour un exercice de synthèse appelé « l’Assemblée des Cent » au cours duquel ils appelleront les chefs d’Etat et de gouvernement du Dialogue du 5+5 à prendre en compte leurs propositions d’actions concrètes.

 

Cinq forums thématiques préparatoires

Cinq forums préparatoires ont lieu en amont du Sommet de Marseille autour de cinq thématiques : les énergies ; la jeunesse, l’éducation, la mobilité ; l’économie et la compétitivité ; la culture, les médias, le tourisme ; l’environnement et le développement durable. Lors de chacun de ces forums, c’est la société civile (environ deux cents participants pour chaque événement) qui débat et propose des projets et non les acteurs institutionnels ou étatiques.

  • Forum « Energies » organisé par l’Algérie (Alger, 8 avril 2019) : « Vers un partenariat renforcé au service d’une transition énergétique durable ».
  • Forum « Jeunesse, éducation, mobilité », organisé par Malte (La Valette, 24 et 25 avril 2019) : « The Mediterranean Generation : malta’s contribution to the Summit of the two shores ».
  • Forum « Economie et compétitivité », organisé par le Maroc ( Rabat, 29 avril 2019) : « Une meilleure intégration économique entre les deux rives, vers un espace partenarial de croissance et d’innovation partagées ».
  • Forum « Culture, médias, tourisme », organisé par la France (Montpellier, 2 et 3 mai 2019) : « Impulser une nouvelle dynamique culturelle en Méditerranée occidentale ».
  • Forum « Environnement et développement durable », organisé par l’Italie (Palerme, 16 mai 2019) : « Economie Bleue, Economie Verte, Economie Circulaire : propositions de partenariats pour un développment urbain côtier durable en Méditerrané occidentale ».
  • Réunion de synthèse de l’Assemblée des Cent, Forum de Tunis, organisée par la Tunisie (Tunis, les 11 et 12 juin 2019) : « Vers un espace commun de dialogue interculturel, de production et de développement durable, inclusif et solidaire ».

 

Cet article a été publié sur le site de la Représentation française auprés de l’Union européenne le 3 mai 2019. Il est consultable ici.

L’initiative WestMED présentée à Marseille

Le Hub national France est intervenu pour présenter l’initiative WestMED lors de la conférence « Renforcer l’interface science-politique pour la croissance bleue » organisée par le projet InnoBlueGrowth à Marseille le 16 avril 2019.

M. Frédérick Herpers, représentant du Hub National France était invité à présenter l’initiative WestMed et évoqué en particulier le soutien offert par les hubs nationaux aux décideurs dans la mise en œuvre opérationnelle des orientations politiques dans le cadre de l’initiative.

La table ronde comprenait principalement des acteurs de la recherche et de l’innovation avec des représentants de la Commission européenne (DG Mare et Centre commun de recherche, Ifremer (représentant l’initiative BlueMed) et l’UpM. L’importance d’assurer la cohérence des diverses actions et initiatives en Méditerranée a été soulignée.

Cette conférence était organisée par InnoBlueGrowth, un projet coordonné par CoNISMa. Il s’agit de l’un des six projets horizontaux approuvés lors du premier appel du programme Interreg Med 2014-2020.

L’objectif principal de ce projet est d’accroître l’activité transnationale des clusters innovants afin de développer une croissance intelligente et durable dans la région méditerranéenne.

L’objectif spécifique d’InnoBlueGrowth est d’assurer les activités de communication et de capitalisation des 9 projets «modulaires» (projets d’étude, de test et de capitalisation) portant sur les questions de croissance bleue afin d’accroître leur impact.

Pour plus d’informations, contactez france@westmed-initiative.eu