Le Hub national débat d’une stratégie de croissance bleue pour la Tunisie

Le Hub national Tunisie a participé ce jeudi 2 avril à un webinar organisé par l’Association Tunisienne de l’Ingénierie Côtière, Portuaire et Maritime et l’Association la Saison Bleue sur les perspectives de l’économie bleue durable en Tunisie.

photo aérienne des anciens ports puniques de Carthage

Ports puniques de Carthage

Le maire de la ville de Bizerte, des représentants de l’Union pour la Méditerranée (UpM), de la Banque Mondiale, et du Fonds mondial pour l’environnement ont rejoint la quarantaine de participants, issus de la société civile, de l’enseignement, de la recherche et de l’administration.

Cette rencontre en ligne a été l’occasion pour le Hub national de rappeler les objectifs et les enjeux de l’initiative OuestMED, ainsi que ses différentes priorités et projets visant à promouvoir la croissance bleue en Tunisie et en Méditerranée occidentale et à créer un réseau d’experts.

Son intervention s’est ensuite portée sur la nécessité d’élaborer une politique maritime intégrée et une stratégie de l’économie bleue pour coordonner les différentes actions et interventions dans les domaines marins et maritimes et bénéficier d’une croissance durable dans ces secteurs.

Après avoir mentionné les nombreux atouts maritimes de la Tunisie, sa position géographique, son réseau d’infrastructures portuaires et une économie tournée vers la mer, le Hub national a expliqué certaines insuffisances actuelles, notamment en matière de lutte contre la pêche illégale, de développement de la pêche durable et de l’aquaculture, en matière d’inadéquation de la formation professionnelle et le besoin de planification spatiale maritime et de protection de sites sensibles.

Suite à constat, le Hub national a appelé au renforcement de l’action du Secrétariat Général des Affaires de la Mer afin qu’il puisse jouer un rôle dynamique dans la concrétisation des objectifs quantitatifs et qualitatifs que cette stratégie doit prévoir.

Les pistes de réflexions proposées, à étudier dans le cadre d’un débat national sur la mer, incluent la cartographie et l’accès aux fonds marins, la sécurisation des espaces marins, le développement de l’énergie marine, le soutien à recherche en biotechnologies marines et l’élaboration d’un plan d’aménagement de l’espace maritime.

La représentante de l’UpM a rappelé les projets en cours et les rencontres malheureusement perturbées par la pandémie de coronavirus. Le représentant de la Banque Mondiale a annoncé les dispositions mises en œuvre pour accompagner la Tunisie dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de croissance bleue. Il a ensuite présenté les projets que la banque réalise dans la région.

Deux universitaires-chercheurs ont présenté les résultats de leurs recherches, notamment concernant le projet européen BlueMed et ont montré l’importance de ces projets dans le renforcement de la recherche en Tunisie.

La stratégie  de croissance bleue, son contenu et ses objectifs, ont été au cœur des débats intenses de ce webinar qui s’est prolongé au-delà des 4 heures.

D’autres sujets comme les plans d’aménagement du littoral, la planification spatiale maritime, l’aquaculture et la pêche durables et la création de synergies entre institutions de recherche, secteur industriel, et promotion des secteurs créateurs d’emploi pour les diplômés du supérieur ont été abordés.

copie d'écran de l'agenda du web-débat du 29 mars

Agenda Perspectives de l’économie bleue en Tunisie

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.