Cogestion des pêcheries côtières et valorisation des produits halieutiques en Tunisie

Le hub national Tunisie a assisté le 30 janvier 2020 à un atelier sur la cogestion des pêcheries côtières et valorisation des produits halieutiques. Cet atelier est organisé par la Direction Générale de la Pêche et de l’Aquaculture et  l’Agence Internationale de Coopération Japonaise.

La Tunisie a sollicité la coopération japonaise pour le lancement en 2012 d’un projet projet de cogestion des pêcheries côtières dans le golfe de Gabes afin de sauvegarder ses ressources halieutiques qui ont connu une nette dégradation en particulier au cours de ces dernières années suite à l’effort de pêche, l’intensification des activités de pêche illégale ou encore la dégradation de l’environnement marin.

Les objectifs de ce projet sont le renforcement des capacités des acteurs à mettre en oeuvre la cogestion des pêcheries, la formulation d’un plan de gestion des pêcheries côtières sur la base des résultats des études d’état des lieux et la confirmation de la validité de ce plan à travers la mise en pratique de projets pilotes dans les régions cibles.

Ce projet a pu implanter en grande partie le concept de l’approche participative dans le domaine de la gestion des pêcheries côtières dans trois sites connus par l’existence d’une organisation professionnelle efficiente. Ces sites ont mis en place des plans de gestion centrés sur sur différentes activités telles que par exemple l’immersion de récifs artificiels, des essais d’emploi des nasses en remplacement aux filets maillant ou encore l’initiation à la notion de « rotation des pêcheries ».

Des chartes ont été élaborées pour le respect, l’application et la surveillance des mesures prévues par le plan.

Ce projet s’est fixé aussi des objectifs relatifs au renforcement, au moyen de sessions de formations, des  capacités techniques des organismes gouvernementaux et des organisations professionnelles, au renforcement des connaissances sur la cogestion et aménagement des pêcheries et à la valorisation des produits de la pêche et la préservation du milieu marin.

Ont participé à ce séminaire des décideurs gouvernementaux , des dirigeants et cadres supérieurs nationaux et régionaux, des ONG et des cadres des instituts et des académies de recherche et de  formation ainsi que des représentants des institutions du secteur de la pêche et de l’aquaculture en Algérie.

Le Hub National Tunisie a présenté durant cet atelier le projet WestMed, ses objectifs et son état d’avancement et a insisté sur le rôle d’une pêche et d’une aquaculture durable.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.